Leaders : comment rester confiant dans une situation difficile

Leadership &TransformationPersonnelle-2

C’était la pire des situations pour une directrice d’école. J’étais à la tête d’un nouvel institut privé d’études supérieures. Nous avons ouvert l’école avec une première promotion de 80 étudiants, et nous nous félicitions de cette première réussite. Mais quelques mois plus tard est venu un courrier du Ministère qui refusait formellement notre demande d’accréditation. Cela serait le début d’un combat, mais à cet instant là, je devais accuser le coup tout simplement. Cela serait une épreuve à passer.

Je me souviens de ces conversations difficiles que nous avons dû mener avec les étudiants et leurs parents. Je me sentais personnellement impliquée – c’est moi qui les avais convaincu de parier sur notre projet de créer une nouvelle école. Les étudiants avaient répondu positivement à notre envie d’apporter un changement à l’écosystème éducatif et ils se sont engagés dans un parcours d’études de 5 ans. C’était un investissement en termes de temps, mais aussi un engagement financier. J’étais consciente de l’enjeu que cela représentait pour beaucoup d’entre eux.

« Qu’est-ce que vous nous conseillez de faire ? » m’a demandé Philippe, un étudiant. Cela ne faisait que quelques mois, mais je pouvais voir que Philippe était à la bonne place. Ses enseignants étaient impressionnés par ses facilités et il avait une place de leader parmi les autres étudiants.

Comme ses camarades, je n’avais pas envie de le perdre, le voir nous quitter pour une autre école, mais je lui ai répondu : « Je peux te donner toutes les informations que j’ai, mais c’est toi qui dois décider. La décision t’appartient. »

Cela semblait frustrer certains, qui voulaient que j’essaie de leur dire ce qui allait se passer dans l’avenir. Mais je ne pouvais pas essayer de couvrir la gravité de la situation en bonne conscience. Un problème important était bien arrivé, et les étudiants pouvaient quitter le navire ou nous soutenir pendant qu’on se battait pour notre projet. Ils avaient le choix. Je me préparais à la possibilité que notre projet s’effondre devant mes yeux.

Cependant, malgré les risques, Philippe et les trois-quarts de sa classe ont décidé de rester. Je leur ai promis de les tenir au courant de chaque étape du recours. Nous avons fini par recevoir notre accréditation, et quelques années plus tard, j’ai eu l’honneur de donner un discours lors de la remise de diplôme. Ces étudiants sont devenus des professionnels exerçant leur métier.

Le facteur humain s’est déployé avec toutes ses forces.

Je n’oublierai jamais ce moment où je croyais que nous allions voir déserter tous nos clients. J’ai pris conscience que la confiance n’est pas systématiquement corrélée avec le niveau de risques ! L’éthique, l’intégrité, et la confiance mutuelle que j’ai partagées avec les étudiants lors de ce moment difficile, ont aidé à préserver le projet lors d’un moment de grande fragilité. Le facteur humain s’est déployé avec toutes ses forces.

Aujourd’hui, je coache des professionnels avec des ambitions fortes de se dépasser et de porter des projets avec plus de sens, et je ne cesse de m’étonner devant le facteur humain. A l’intérieur de nous, et lors des situations les plus désespérées, reste un potentiel inexploité. Un professionnel qui a été longuement au chômage peut arriver, un professionnel qui veut créer sa société ou réussir son lancement ou tout autre chose d’exceptionnellement difficile peut le faire… s’il est en contact avec ce potentiel intérieur.

Mais ce potentiel est voilé le plus souvent par la peur.

A l’intérieur de nous, et lors des situations les plus désespérées, reste un potentiel inexploité.

Quand nous avons peur, nous cherchons à nous protéger des risques, mais avec une confiance solide, nous tournons nos visages vers le tourment de l’orage et nous nous transformons pour relever le challenge.

Une clé que je partage avec mes clients, et que je voudrais partager avec vous, c’est de dissocier votre valeur en tant qu’être-humain de votre performance professionnelle.

Car quand vous savez que vous avez une valeur humaine infinie, indépendante les circonstances, cela vous aide à accéder à une force de leadership authentique et légitime, une prise de décision facilitée, et une capacité d’apporter une réponse juste aux autres dans leur besoin. Ces capacités sont clés pour relever des défis très élevés.

Betsy Parayil-Pezard, une américaine en France, coache et forme les cadres, les managers, les directeurs et d’autres professionnels qui veulent créer un projet de vie, explorer une nouvelle voie de carrière, ou améliorer leur leadership dans leur situation actuelle.

REJOIGNEZ-NOUS POUR LE PROCHAIN LAB ! Contactez Betsy à l’adresse betsy@connectionleadership.com pour recevoir une brochure et les dates.

Son prochain séminaire, le Connection Leadership Lab, pour vous aider à explorer votre potentiel et vos projets, aura lieu les 2 & 3 décembre 2017 à Paris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s