Ta meilleure chose, c’est toi.

Dans le livre classique de Toni Morrison, Beloved, le personnage principal, Sethe, est une ancienne esclave qui cherche à reconstruire sa vie après les horreurs de son passé. En fuyant ses asservisseurs, et par peur que son nouveau-né soit captivé et enlevé, elle tue son enfant.

Des années plus tard, sa souffrance l’emprisonne et l’empêche de savourer sa liberté. Dans le moment le plus émouvant de l’histoire, Paul D, un autre ancien esclave avec lequel Sethe avait tenté de construire un foyer, revient dans sa vie.

A ce moment de l’histoire, Sethe a perdu tout espoir. Pour la consoler, Paul D lui dit : « Toi et moi, on a eu plus d’hivers que n’importe qui. On a besoin d’un peu de lendemains. » Quand Sethe proteste que son bébé était la meilleure chose dans sa vie, il répond :

« Ta meilleure chose, c’est toi, Sethe. C’est toi. »

Accepterez-vous aujourd’hui de vous voir dans cette histoire d’esclaves libérés ?

Capture d’écran 2016-06-05 à 14.36.10

J’avais 21 ans quand j’ai retranscrit ces extraits de Beloved dans mon journal personnel.

Son message universel m’a touché dans un moment où je me posais de très grandes questions sur moi.

Je rêvais de partir en Europe et vivre ma vie hors des regards et des normes de mes cultures indienne et américaine. Je voulais explorer des territoires inconnus, alors que je n’avais aucun soutien. Ma famille et mes amis aux Etats-Unis, ne m’encourageaient pas à procéder dans ce projet qui ressemblait à de la folie pour eux. Je suis passée par quelques moments difficiles où je me suis sentie seule au monde.

J’avais suivi les normes de ma culture jusque-là – hobbies, église, études. Maintenant que j’avais obtenu mon diplôme, j’étais libre de faire ce que je voulais, n’est-ce pas ? Mais les traditions familiales et la peur des jugements des autres me pesaient et m’empêchaient de déployer mes ailes.

En dépit de tout cela, je voulais y aller ! Je ne savais pas comment j’allais y arriver, mais j’ai senti que j’étais capable.

C’était à ce moment de ma vie que j’ai lu Beloved et j’ai écrit dans mon journal : « Ta meilleure chose, c’est toi. Alors pourquoi cette idée est-elle si difficile à intégrer ? »

Des années plus tard, je confirme qu’il est incroyablement difficile d’intégrer que nous sommes en réalité notre plus grand trésor, et que nos ressources les plus importantes se trouvent à l’intérieur. A chaque fois que je me suis égarée de mon chemin, c’est cette vérité qui n’était plus présente dans mon esprit.

 

Je l’ai oublié à chaque fois que j’ai imaginé que « je serais heureuse quand… »

Je l’ai oublié à chaque fois que je me suis fait petite pour être acceptée par les autres.

Je l’ai oublié à chaque fois que je pensais que la solitude partirait si quelqu’un pouvait m’aimer.

Je l’ai oublié à chaque fois que je croyais qu’un grand événement allait coïncider avec la fin de mes questionnements.

Je l’ai oublié à chaque fois que je n’ai pas médité ou écrit car ma journée était trop chargée.

Je l’ai oublié à chaque fois que j’ai pensé qu’une association avec une autre personne, un statut professionnel, un objet ou un bien pourrait me donner de la force.

Je l’ai oublié à chaque fois que j’ai laissé les autres me définir.

Mais à chaque fois que je l’ai oublié, cela m’a donné l’occasion de renforcer cette idée dans mon esprit et de m’aligner encore plus avec mon vrai moi.

Aujourd’hui, je vous propose d’inviter l’idée « Ma meilleure chose, c’est moi » dans votre vie et de l’explorer.

Vous verrez que :

Le bonheur ne se vit uniquement dans le moment présent.

Votre image vous empêche de vivre votre vie.

Les questionnements sont une force pour créer le chemin de sa vie.

Vous êtes trop important pour que quelque chose vous empêche de faire une rencontre avec vous-même quotidienne.

Nous nous sentons seuls, surtout parce que nous sommes séparés de nous-même.

Vous êtes indéfinissable et c’est bien comme ça.

© Betsy Parayil-Pezard – http://www.connectionleadership.com

Inscrivez-vous au newsletter ici : http://eepurl.com/bunjcT

Publicités

Une réflexion sur “Ta meilleure chose, c’est toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s